ÇA VA FAIRE DU BRUIT EN 2018 !

La bûche de Noël tout juste digérée et à peine remis de la soirée du réveillon, tous à vos agendas ! Talons Aiguilles vous fait un rapide tour d’horizon de tous les évènements qui marqueront, à coup sûr, l’année 2018. À ne manquer sous aucun prétexte !

2018, l’année de la fin de la fourrure animale ?

Avec Stella McCartney à la tête de ce mouvement, de plus en plus de personnalités et marques du monde de la mode rejoignent le mouvement anti fourrure. Durant le mois de Décembre Gucci, Calvin Klein, Ralph Lauren, Michael Kors, Armani ou encore Jimmy Choo, pour ne citer qu’eux, ont officiellement annoncé qu’ils n’utiliseraient plus de fourrures animales dans leurs collections.
Cela marque-t-il la fin d’un cycle pour la fourrure ? Absolument pas, comme l’a récemment affirmé Michael Kors dans une interview: «Grâce aux innovations technologiques de fabrication, nous sommes désormais en mesure de créer du luxe esthétique (et éthique) à l’aide d’une fourrure non-animale». Talons Aiguilles vous invite à ce titre à lire son article intitulé « Le retour de la fausse fourrure », plus que jamais d’actualité.

Un tournant majeur au sein de la maison Burberry ?

Après 17 ans passés à la tête de la maison britannique, Christopher Bailey tire sa révérence. Quoi de mieux pour ce faire qu’une collaboration avec Gosha Rubchinskiy pour celui qui a fait de la marque l’un des batillons de la mode.

Une exposition mode au Metropolitan Museum of Art

 
Si vous avez la chance de passer par New York, c’est l’expostion à ne pas manquer ! Elle ouvrira ses portes le 10 mai prochain et retracera l’influence de l’imagerie chrétienne dans la mode.
Montée par le Costume Institute (le département mode du MET) et soutenue par Christine et Stephen A. Schwarzman, Versace et Condé Nast elle a été baptisée « Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination ». Vous pourrez y admirer des robes précieuses d’inspiration byzantine chez Chanel et Dolce & Gabbana, le jardin d’Eden version haute couture chez Valentino ou encore le manteau de cardinal réinterprété en version soir chez Balenciaga…
Pas moins de 150 pièces au total seront exposées. Fait exceptionnel, le Vatican prêtera une cinquantaine de pièces exceptionnelles, provenant pour certaines de la chapelle Sixtine, comme des robes papales, des bijoux, tiares et autres trésors ecclésiastiques, datant du 18ème siècle à aujourd’hui. Et comme le thème de l’exposition du MET rythme son prestigieux gala annuel, les invités de la soirée devront s’approprier cette imagerie chrétienne. Qui de Rihanna, Amal Clooney et Donatella Versace, hôtesses d’honneur cette année, fera impression sur le tapis rouge new-yorkais ? Réponse le 7 mai prochain.

La rétrospective Alaïa à Londres
Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa a laissé une mode meurtrie de son départ mais enrichie par ses créations. Avec son élégance et ses coupes précises sublimant les courbes comme marque de fabrique, le couturier se voit déjà célébré par une exposition au Design Museum de Londres. Du 10 mai au 7 octobre 2018, « Azzedine Alaïa : The Couturier » dévoilera une soixantaine de silhouettes choisies avec soin par le maître, avant son décès.
Chapotée en partie par le créateur lui-même, cette exposition promet de mettre en scène des pièces plus qu’intimes et chargées d’histoire. C’est à même la peau de ses mannequins qu’il sculptait ses robes aujourd’hui devenues pièces de collection. Travaillant les tissus les plus luxueux, Azzedine Alaïa mêlait aussi son savoir-faire précieux aux matières innovantes et aux techniques modernes. Pour faire écho à plus de 35 ans de couture, des pièces architecturales seront commandées pour l’occasion. Artistes et designers rendront ainsi hommage au couturier à la passion brûlante pour la mode.

L’exposition « Margiela : les années Hermès » arrive à Paris

En octobre 1997, Martin Margiela est nommé directeur artistique d’Hermès. Le créateur belge qui a co-fondé la Maison Martin Margiela en 1988, insuffle jusqu’en 2003 son esprit conceptuel et son goût pour la déstructuration et l’innovation au sein de la maison parisienne au patrimoine ancestral. A partir du 22 mars l’exposition, qui se tiendra aux Arts décoratifs, donnera à voir des créations phares du designer anonyme pour Hermès. Certaines pièces restent de véritables bijoux de modernité et de technicité toujours dans un style très épuré.

H&M à qui le tour ?

Après Karl Lagerfeld, Stella McCartney, Lanvin, Versace, Maison Margiela, Isabel Marant, Alexander Wang, Balmain ou récemment Erdem, qui signera la prochaine collection capsule star d’H&M ? C’est devenu une habitude, chaque année, le géant suédois présente une collaboration – plus qu’attendue – avec une marque ou un designer. Après le succès de la ligne réalisée avec Erdem, H&M révélera en mai prochain une nouvelle collaboration étoilée.

25ème édition du Concours Jeunes Créateurs by Talons Aiguilles

A l’occasion de cet anniversaire, c’est sur le thème « Seconde Peau » que les jeunes stylistes et étudiants en école de mode réaliseront leurs créations. Les 20 finalistes feront ensuite défiler leurs tenues lors d’une soirée exceptionnelle devant plus de 600 spectateurs et un jury de professionnels. Ayant déjà eu l’honneur d’accueillir lors de précédentes éditions, de grandes personnalités telles que Christian Lacroix, Thierry Mugler ou Paco Rabanne en tant que présidents de jury, celui de 2018 reste encore à découvrir ! Rendez-vous le 4 avril prochain.